RENOVER EN REGION NORD-PAS DE CALAIS - RDV du Cd2e

mardi 3 septembre 2013, par Marie

Share |

Le CD2E organise le 2 octobre 2013 dans le cadre des Mercredi de l’Info, une après-midi réservée au thème de la rénovation dans le Nord-Pas-de-Calais.

LIEU : Base du 11/19 - 62750 Loos-en-Gohelle

DATE : 2.10.13 de 15h à 18h

PROGRAMME :

> ACCUEIL DES PARTICIPANTS à 15H

- Rénover : du modèle économique au tiers investisseur / Intervenants : Nathalie ROTURIER, directrice de projet ’plan 100 000 logements’ - David BESENGER, chargé de mission ’pan 100 000 logements’ Conseil Régional Nord - Pas de Calais

L’accès au confort thermique pour tous du bâti ancien, interroge le modèle économique à mettre en place en particulier pour les personnes à faibles ressources. Le système de « tiers investisseur » doit permettre de trouver des réponses à un coût supportable pour le particulier dans une relation « gagnant-gagnant », face aux enjeux environnementaux et énergétiques que nous connaissons. La Région Nord Pas de Calais mène une démarche volontariste sur ce sujet dans le cadre du Plan 100 000 logements avec les partenaires concernés. Nous évoquerons sa mise en oeuvre et les perspectives qui se dégagent vers la création d’un opérateur régional.

- Les coûts de la rénovation / Intervenant : Max LAFFARGUE, économiste et président de l’UNTEC ( Union Nationale des Techniciens et Économistes de la Construction)

Des écarts de coûts sont régulièrement constatés sur les opérations. Quelles en sont les origines ? La nature du projet, le prix des matériaux, la typologie des entreprises intervenantes…Il est nécessaire d’établir un état des lieux des tendances et d’en tirer des perspectives d’amélioration.

- Questions/réponses

- Garantir l’efficacité de l’enveloppe, mais comment ? / Intervenant : un consultant du bureau d’études ACT Environnement

Sur la construction neuve, des pathologies commencent à émerger suite aux exigences réglementaires lièes à l’étanchéité à l’air. Cette approche technique est à transférer sur la rénovation, si l’on souhaite atteindre un niveau de performance de type BBC Rénovation. La question se pose alors des transferts d’humidité, du choix des matériaux et des conditions de mise en oeuvre comme l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Des études de cas à partir de murs en briques seront présentées afin de montrer les incidences des solutions sur la durabilité du bâtiment.

- Rénovation et patrimoine : de la nécessité à l’exigence / Intervenant : Raphael ALESSANDRI, architecte Mission Bassin Minier

Les spécificités à la fois sociales, architecturale et urbaines du parc minier aujourd’hui inscrites sur la liste du patrimoine mondiale, poussent les acteurs impliqués dans la rénovation des cités minières à une approche nécessairement transversale. Il s’agit de rendre compatible les enjeux de performance thermique et de protection d’un patrimoine exceptionnel. Loin de s’opposer, les exigences environnementales, sociales et patrimoniales doivent participer à l’amélioration de l’attractivité d’un parc très social et delà, de l’ensemble du bassin minier. Des innitaitives sont menées dansle cadre du plan de gestion UNESCO.

- La réduction des coûts : approche industrielle de la rénovation / Intervenant : en cours de validation

La nécessité d’une réduction des coûts d’intervention, amène les acteurs du secteur à penser « industrialisation » de l’intervention de façon à intervenir vite et bien ! La technologie prend une part prépondérante : retour d’opération.

- Questions/réponses et clôture de la rencontre autour d’un cocktail

POUR S’INSCRIRE : cliquez ici (formulaire d’inscription en bas de page)